* = page
complète.

Diaporama

Amesiella Schltr. ex Garay 1972

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Aeridinae.

Petit genre découvert aux Philippines en 1906 par E.D. Merrill, il ne comporte que trois espèces provenant toutes des Philippines. Ce sont de petits épiphytes herbeux de climat tempéré-chaud à chaud qui ont de courtes tiges, des racines charnues, des feuilles elliptiques-oblongues, obtuses et charnues. Les inflorescences axillaires en racème portent un petit nombre de grandes fleurs.
On cultive ces espèces comme les Aerangis, sur liège ou sur tronc de fougère arborescente, à forte humidité, et à l'ombre, avec de bons arrosages et de l'engrais pendant la croissance et un peu moins pendant le repos.

Origine du nom : Hommage au botaniste américain Oakes Ames (1874 - 1950).
Distribution : Endémique des Philippines.
Espèce type : Amesiella philippinensis (Ames) Garay 1972
Synomymes : Pas de synonymes.


minor
A.minor
monticola
A.monticola
philippinensis
A.philippinensis


Amesiella minor Senghas 1999

AmesiellaMinorLG.jpg AmesiellaMinorLG2.jpg
Photos © Lourens Grobler

Origine du nom : Adjectif latin minor/or/us : plus petit.
Distribution : Philippines.
Taille : 3 cm env.
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Printemps-été.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 2 cm env.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 2 cm de diam. environ, plus un é
Durée de la floraison :

Toute petite espèce de la taille de l'ongle du pouce dont la fleur est grande par rapport à la plante entière, avec un bel éperon.
Très peu d'informations trouvées pour cette nouvelle petite espèce du genre Amesiella.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Amesiella monticola Cootes & D.P. Banks 1998

AmesiellaMonticolaQTL.jpg Amesiellamonticola.jpg AmesiellaMonticolaMA.jpg
Photo © Q.T. LuongPhoto ©
Agnès & Lucien Lelong
Photo © Michel Ancel

Origine du nom : Latin monticola : habitant la montagne.
Distribution : Philippines.
Taille : 2,5 cm de haut sur 16 cm de large
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Hiver aux Philippines (et en Europe).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 9,5 par 2,4 cm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 6 cm de diamètre.
Durée de la floraison :

Épiphyte miniature monopodial endémique des montagnes de Luzon aux Philippines, entre 1800 et 2200 mètres d'altitude en bordure de la forêt tropicale. Il ressemble à une variété alba de A. philippinensis mais donne des fleurs un peu plus grandes et demande un peu plus de fraîcheur que ce dernier. Comme lui, il est en danger dans son habitat naturel.
Les feuilles sont coriaces, linéaires à obovales, inégalement bilobées aux deux extrémités. Il produit jusque 3 inflorescences portant de une à cinq fleurs d'un blanc pur.
Peu d'information sur la culture; des essais fructueux ont été effectués dans de petits pots remplis de sphaigne vivante remplacée tous les deux ans. Une température assez fraîche leur convient : on peut les descendre à 2 °C la nuit si la température remonte au dessus de 10 °C le jour. En été, la température peut monter jusque 40 °C si l'hygrométrie est importante avec une bonne circulation d'air.
cf. Jim Cootes and David P. Banks (Orchids Australia Vol.10 No.5, October 1998)

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Amesiella philippinensis (Ames) Garay 1972

AmesiellaPhilippinensis5326.jpg AmesiellaPhilippinensisLG.jpg AmesiellaPhilippinensisMA.jpg
Photo © Uri BarukPhoto © Lourens GroblerPhoto © Michel Ancel

Origine du nom : originaire des Philippines.
Distribution : Philippines (Îles de Luzon et de Mindoro).
Taille : 7,5 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Hiver et printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 4 cm.
Taille des fleurs : 3 à 4,5 cm.
Durée de la floraison :

Petit épiphyte qui pousse sur les arbres moussus sur les pentes des forêts montagneuses, où l'on trouve deux populations, l'une en basse altitude, vers 400 m et l'autre en altitude, vers 1400 mètres, toutes deux menacées de raréfaction. Ses tiges sont très courtes et portent plusieurs feuilles elliptiques-oblongues, obtuses et larges. L'inflorescence en racème, axillaire, est entourée de bractées florales charnues triangulaires et porte jusque 5 grandes fleurs parfumées.
Cette espèce doit être maintenue humide, en serre tempérée-chaude à chaude, et à exposition lumineuse sans soleil direct. Il ne doit pas y avoir d'eau sur la hampe ou le bouton floral. Donner plus de lumière en hiver.

Synonymes : Angraecum philippinense Ames 1907

haut de page

retour à l'accueil
Création : mars 2006 Dernière modification : vendredi 12 octobre 2007 Page vue 1608 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional