* = page
complète.

Diaporama

Angraecum Bory 1804

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Vandeae, Sous-Tribu : Angraecinae.

Les 222 espèces qui composent le genre Angraecum, établi en 1804 par le Colonel Bory de St Vincent, présentent une grande diversité de taille et de forme, avec la plus grande orchidée africaine (A. infundibulare) et de nombreuses plantes naines; on les trouve depuis le niveau de la mer jusqu'à 2000 mètres d'altitude.
Cette diversité rend impossible une notice générale de culture bien que la plupart des espèces demandent une forte hygrométrie et une ombre modérée
Les inflorescences sont axillaires, en racème, et portent de nombreuses fleurs, qui sont souvent de couleur blanche, parfois jaune, verte ou ocre, en forme d'étoile et, durent généralement longtemps. Certaines sont parfumées et elles ont toutes un labelle concave avec un long éperon à sa base. Ce sont toutes des espèces à croissance monopodiale, sans pseudobulbe.
Il vaut mieux les cultiver en panier ou montées; elles ne sont pas trop difficiles, une fois que les racines sont bien développées. La plupart des espèces apprécient un léger repos plus frais et plus sec après la floraison.
Voir spécialement :

Les sites Les Orchidees de Madagascar et Encyclopædia Angraecorum.
Les livres «Angraecoid Orchids» de Joyce Stewart, Johan Hermans et Bob Campbell.

Origine du nom : Du Malais angurek désignant les orchidées épiphytes.
Distribution : Afrique tropicale, les Comores, les Seychelles, les Mascareignes et Madagascar.
Espèce type : Angraecum eburneum Bory 1804
Synonymes :
Angorchis Thouars 1809Aerobion Kaempf. ex Spreng. 1826Macroplectrum Pfitzer 1889
Bonniera Cordem. 1899Lepervenchea Cordem. 1899Pectinaria (Benth.) Cordem. 1899
Ctenorchis K. Schum. 1901Monixus Finet 1907Dolabrifolia (Pfitzer) Szlach 2007


eburneum
A.eburneum
eburneum subsp. giryamae
A.eburneum subsp.
giryamae
eburneum subsp. superbum
A.eburneum subsp.
superbum
eburneum subsp. xerophilum
A.eburneum subsp.
xerophilum
eburneum var. longicalcar
A.eburneum var.
longicalcar
huntleyoides
A.huntleyoides
praestans
A.praestans
scottianum
A.scottianum
nulle
 


Angraecum eburneum Bory 1804

Section : Angraecum

AngraecumEburneum358.jpg
Exposition du JBo Nancy 2006
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : Adjectif latin eburneus/a/um : couleur d'ivoire.
Distribution : Madagascar, Maurice, La Réunion, Comores, Aldabra, Seychelles, Kenya et Tanzanie.
Taille : 1 mètre et plus.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Septembre à juin dans son habitat. Automne en Europe.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 15 à 50 cm sur 3 à 7 cm.
Taille de l'inflorescence : 120 cm.
Taille des fleurs : 8-9 cm.
Durée de la floraison :

Plante d'assez grande taille, lithophyte ou épiphyte qui pousse dans les éboulis rocheux des forêts humides côtières, du niveau de la mer jusqu'à 500 m d'altitude. L'inflorescence axillaire de 120 cm de long, érigée ou arquée, peut être aussi longue que les feuilles et porte de 8 à 20 fleurs cireuses, parfumées la nuit et de longue durée.
Ces orchidées ont besoin, comme les Cattleya, d'une luminosité élevée pour fleurir. La floraison intervient en automne ou au début de l'hiver, après un été chaud et une bonne fertilisation.

Synonymes : Limodorum eburneum (Bory) Willd. 1805;   Angorchis eburnea (Bory) Kuntze, 1891.

haut de page

Angraecum eburneum subsp. giryamae (Rendle) Senghas & P.J. Cribb 1979

Section : Angraecum

vide

Origine du nom : De Giryama, nom d'une peuplade du Kenya.
Distribution : Depuis le Sud-Est du Kenya jusqu'à la Tanzanie.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 7-8 cm; éperon de moins de 6 cm.
Durée de la floraison :

Espèce africaine lithophyte qui ressemble au type mais dont la fleur, un peu plus petite, possède un labelle plus large que long.
Se cultive comme les précédents mais à chaleur moindre.

Synonymes : Angraecum giryamae Rendle 1895

haut de page

Angraecum eburneum subsp. superbum (Thouars) H. Perrier 1941

Section : Angraecum

angraecum_eburneum_subsp1.jpg angraecum_eburneum_subsp2.jpg AngraecumEburneumSuperbumJCG.jpg
in situ
Photos © Dominique KaradjoffPhoto ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : Adjectif latin superbus/a/um : superbe.
Distribution : Les Seychelles, les Comores, Madagascar.
Taille : 1 mètre et plus.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Automne.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 8-9 cm.
Durée de la floraison :

Les fleurs sont plus grandes que celles du type, avec un long éperon allant jusque 15 cm. On trouve cette espèce en zone côtière, sur troncs ou sur des rochers, depuis le niveau de la mer jusque 500 mètres d'altitude.
Se cultive sur plaque ou en pot avec compost drainant, à lumière moyenne.

Synonymes :
Angraecum superbum Thouars 1822Aerobion superbum (Thouars) Spreng. 1826Angorchis superba (Thouars) Kuntze 1891
Angraecum brongniartianum Rchb. f. ex Linden 1860Angorchis brongniartiana (Rchb. f. ex Linden) Kuntze 1891Angraecum comorense Kraenzl. 1893
Angraecum voeltzkowianum Kraenzl. 1905Angraecum eburneum var. brongniartianum (Rchb. f. ex Linden) Schltr. 1913

haut de page

Angraecum eburneum subsp. xerophilum H. Perrier 1938

Section : Angraecum

vide

Origine du nom : Du grec xero : elixir et phylos : feuille.
Distribution : Sud-Ouest de Madagascar
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Espèce lithophyte très proche du type et qui semble adaptée à des conditions plus sèches et plus exposées.
En pot, avec un substrat assez riche, sous forte lumière et bonne chaleur.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Angraecum eburneum var. longicalcar Bosser 1965

Section : Angraecum

angraecum_eburneum_ssvl.jpg
Photo ©
Florence Schertzinger

Origine du nom : Préfixe latin longi : long et calcar/aris : éperon.
Distribution : Centre de Madagascar.
Taille : 1 mètre et plus.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Février à Madagascar.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 120 cm.
Taille des fleurs : 8-9 cm (sans l'éperon).
Durée de la floraison :

Plante robuste qui pousse dans des zones plus élevées que le type (1000 à 2000 mètres) et qui possède un très grand éperon de 30 à 40 cm de long sur 5 mm de diamètre.
Se cultive sur plaque ou en pot avec compost drainant, à lumière moyenne.

Synonymes : Angraecum longicalcar (Bosser) Senghas 1986

haut de page

Angraecum huntleyoides Schltr. 1906

Section : Chlorangraecum Schltr.

AngraecumHunttlroidesDK.jpg
Photo © Dominique Karadjoff

Origine du nom : Suffixe latin oides : qui ressemble à. (qui ressemble à un Huntleya).
Distribution : Nord-Est de Madagascar.
Taille : 30 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Février à Madagascar.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 20-30 cm × 2-2,5 cm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 2,5 cm; éperon de 12 à 20 mm.
Durée de la floraison :

Plante épiphyte de forêts pluvieuse, entre 800 et 900 mètres d'altitude, qui pousse souvent sur la couronne de Dracaena. Elle possède une courte tige et des feuilles linéaires-ligulées, assez minces, inégalement bilobées à l'apex. La courte inflorescence axillaire porte une à trois fleurs de taille moyenne, vert-pâle devenant jaune avec l'âge.
Se cultive plutôt en pot, assez grand pour contenir ses racines assez fournies, en serre tempérée ou chaude et forte humidité.

Synonymes : Angraecum chloranthum Schltr. 1913

haut de page

Angraecum praestans Schltr. 1913

Section : Humblotiangraecum Schltr.

AngraecumPraestansDK.jpg
Photo © Dominique Karadjoff

Origine du nom : Latin præstans/antis : distingué, remarquable.
Distribution : Ouest et Nord-Ouest de Madagascar.
Taille : 30 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps-automne (novembre à juin à Madagascar).
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 25-30 × 2,2-3 cm.
Taille de l'inflorescence : 15-20 cm.
Taille des fleurs : 10 cm; éperon de 9 à 12,5 cm.
Durée de la floraison :

Plante robuste avec une tige de 20 à 30 cm de long et 2 cm environ de diamètre, qui pousse en basse altitude, depuis le niveau de la mer jusque 100 mètres, souvent sur la partie inférieure des troncs de tamariniers, mais également sur des falaises, près de la mer et des dunes. Ses feuilles en éventail, loriformes-ligulées, épaisses et charnues, inégalement bilobées à l'apex, sont rapprochées les unes des autres. L'inflorescence lâche porte de 8 à 10 fleurs de texture assez mince, blanches avec les sépales et les pépales verdâtres et un long éperon en entonnoir.
Se cultive en pot ou sur plaque, en ambiance humide et pas trop lumineuse.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Angraecum scottianum Rchb. f. 1878

Section : Arachnangraecum Schltr., 1925.

AngraecumScottianumAMG.jpg AngraecumScottianumCN.jpg AngraecumScottianumPhH.jpg
Photo © Anne-Marie GabrielPhoto © Christa NoëlPhoto © Philippe Heuber

AngraecumScottianum462.jpg AngraecumScottianum464.jpg AngraecumScottianumRac465.jpg
Détail des racines.
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Hommage à l'orchidophile anglais R. Scott, qui fut le premier à faire fleurir cette plante en Europe, en 1878.
Distribution : Les Comores.
Taille : 20 cm.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Janvier à mars aux Commores.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 6-10 cm × 3-5 mm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 8-10 cm; éperon : 12 à 15 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse en touffes sur des arbres, entre 400 et 600 mètres d'altitude, donnant plusieurs tiges, assez longues, dressées lorsqu'elles sont jeunes, puis devenant pendantes, avec l'apex orienté vers le haut. Les feuilles sont alternées sur deux rangs, teretes, presque cylindriques, subulée. L'inflorescence axillaire naît sur la partie apicale de la tige et porte de une à quatre fleurs, s'ouvrant habituellement en successsion.
Se cultive sur plaque ou en pot, en serre chaude et humide, à ombre modérée. Arroser copieusement pendant la croissance. Les racines ne doivent jamais sécher complètement.

Synonymes : Angorchis scottiana (Rchb. f.) Kuntze 1891;   Angraecum reichenbachianum Kraenzl. 1890.

haut de page

retour à l'accueil
Création : octobre 2005 Dernière modification : août 2013. Page vue 2245 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional