* = page
complète.

Diaporama

Chaubardia Rchb.f. 1852

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae, Sous-Tribu : Zygopetalinae.

Petit genre Sud-américain, proche des Zygopetalum ou des Huntleya, de 5 espèces possédant de très petits pseudobulbes (le type a été décrit comme ne possédant pas de pseudobulbes) et des feuilles en éventail. Les inflorescences naissent à la base des pseudobulbes et ne donnent qu'une fleur en forme d'étoile.

Origine du nom : Hommage au botaniste français Louis Athanase Chaubard (1785-1854), ami de H.G. Reichenbach.
Distribution : Sud de l'Amérique tropicale.
Espèce type : Chaubardia surinamensis Rchb. f. 1852
Synonymes : Hoehneella Ruschi 1945;   Andinorchis Szlach., Mytnik & Górniak 2006.

gehrtiana
C.gehrtiana
heloisae
C.heloisae
heteroclita
C.heteroclita
klugii
C.klugii
surinamensis
C.surinamensis
nulle
 


Chaubardia gehrtiana (Hoehne) Garay 1969

vide

Origine du nom : Augusto Gehrt (1897 - ?) Chasseur d'orchidées brésilien qui a découvert l'espèce.
Distribution : Brésil (São Paulo).
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 7- 15 × 1,5-2,2 cm.
Taille de l'inflorescence : 5-7 cm.
Taille des fleurs : 2,5 cm.
Durée de la floraison :

Petite espèce épiphyte qui pousse entre 700 et 800 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes sont petits. Ses feuilles sont entourées de bractées à leur base. Les inflorescences portent une seule fleur vert clair avec un labelle blanc.
Aucune information trouvée sur sa culture.
Cette espèce fait partie du genre Hoehneella pour certains auteurs.

Synonymes : Warczewiczella gehrtiana Hoehne 1938;   Hoehneella gehrtiana (Hoehne) Ruschi 1945.

haut de page

Chaubardia heloisae (Ruschi) Garay 1969

vide

Origine du nom : Hommage à Heloisa Torres directrice du Musée national de Rio de Janeiro.
Distribution : Brésil (Espírito Santo).
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Novembre.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 4-15 × 1,5-2,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 3 à 6,5 cm.
Taille des fleurs : 2-2,5 cm.
Durée de la floraison :

Cette plante n'a, semble-t-il pas été retrouvée depuis longtemps. Ses fleurs sont vert-jaune avec des verrues brunes sur le labelle qui est trilobé.
Cette espèce fait partie du genre Hoehneella pour certains auteurs.

Synonymes : Hoehneella heloisae Ruschi 1945

haut de page

Chaubardia heteroclita (Poepp. & Endl.) Dodson & D.E. Benn. 1989

ChaubardiaHeteroclitaLG1.jpg ChaubardiaHeteroclitaLG2.jpg ChaubardiaHeteroclitaPH.jpg
Photos © Lourens GroblerPhoto © Patricia Harding

Origine du nom : Greg éteros : autre, différent et klete : coin. À cause des dents différentes du callus.
Distribution : Bolivie, Équateur et Pérou.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud.
Époque de floraison : Novembre à mars (printemps-été en Europe).
Taille des pseudobulbes : Minuscules.
Taille des feuilles : 15 à 55 cm.
Taille de l'inflorescence : 15 cm.
Taille des fleurs : 5-6 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse entre 700 et 1500 mètres d'altitude, dans les forêts andines humides. L'inflorescence basale porte une seule fleur. Les sépales et les pétales sont jaune brun avec quatre à sept veines rouge brique; le labelle est blanc à pourpre pâle. L'hypochile est concave et possède douze quilles ou lamelles assez voyantes.

Synonymes :
Maxillaria heteroclita Poepp. & Endl. 1836Warczewiczella heteroclita (Poepp. & Endl.) Hoehne 1952Cochleanthes heteroclita (Poepp. & Endl.) R.E. Schult. & Garay 1959
Huntleya heteroclita (Poepp. & Endl.) Garay 1969Andinorchis heteroclita (Poepp. & Endl.) Szlach., Mytnik & Górniak 2006Zygopetalum rhombilabium C. Schweinf. 1944
Cochleanthes rhombilabia (C. Schweinf.) Senghas 1966Chondrorhyncha rhombilabium (C. Schweinf.) Fowlie 1984

haut de page

Chaubardia klugii (C. Schweinf.) Garay 1973

ChaubardiaKlugiiLG.jpg ChaubardiaKlugiiLJ.jpg
Photo © Lourens GroblerPhoto © Libor Jankovsky

Origine du nom : Hommage au botaniste d'origine allemande Guillermo G. Klug, colecteur de plantes en Colombia, à Panama et au Pérou.
Distribution : Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou et Brésil.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Juin à septembre (hiver-printemps en Europe).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 5 à 25 cm.
Taille de l'inflorescence : 5 cm.
Taille des fleurs : 3,5 cm.
Durée de la floraison :

Plante des forêts tropicales où elle pousse entre 100 et 1700 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes sont très petits, voire inexistants. Les inflorescences basales, érigées, ne portent qu'une fleur. Les fleurs sont blanches, sauf le stipe qui est rose pâle.

Synonymes :
Zygopetalum klugii C. Schweinf 1952Cochleanthes klugii (C. Schweinf.) R.E. Schult. & Garay 1959Andinorchis klugii (C. Schweinf.) Szlach., Mytnik & Górniak 2006

haut de page

Chaubardia surinamensis Rchb. f. 1852

vide

Origine du nom : Originaire du Surinam.
Distribution : Guyane, Guyana, Surinam, Vénézuela, Bolivie, Colombie, Équateur, Pérou et Brésil.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Toute l'année (hiver-printemps en Europe).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 7,5 à 13 cm.
Taille de l'inflorescence : 5 cm.
Taille des fleurs : 2,5 cm.
Durée de la floraison :

Plante des forêts tropicales chaudes et humides où elle pousse entre 250 et 500 mètres d'altitude. Ses pseudobulbes sont petits et ovoïdes. Les inflorescences basales, érigées, sont plus courtes que les feuilles et ne portent qu'une fleur. Les pétales et les sépales sont blancs, le labelle est bleu clair avec un callus bleu ou rose.

Synonymes : Hoehneella santos-nevesii Ruschi 1945

haut de page

Tableau des synonymes

Chaubardia tigrina Garay & Dunst. 1961 Chaubardiella tigrina (Garay & Dunst.) Garay

haut de page

retour à l'accueil
Création : février 2010. Dernière modification : février 2010. Page vue 760 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional