* = page
complète.

Diaporama

Epidendrum L. 1763

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Epidendreae, Sous-Tribu : Laeliinae.

Genre très important comportant un peu plus de 1100 espèces américaines. Il est caractérisé par des tiges feuillues en forme de roseau, sans pseudobulbes, le plus souvent érigées, avec des inflorescences terminales, sans spathe ni bractée à la base de l'inflorescence. La base du labelle est adné aux bords de la colonne.
On ne peut donner de notice de culture valable pour l'ensemble du genre, qui comporte aussi bien des épiphytes que des terrestres, d'altitude élevée ou de plaines. Comme beaucoup d'autres genres, il est important de connaître l'origine d'une espèce pour la cultiver dans de bonnes conditions.
Ce genre demanderait a être un peu nettoyé et nous attendons beaucoup des botanistes modernes, notamment des travaux de Eric Hàgsater.

Origine du nom : Grec Epi : sur et dendron : arbre.
Distribution : Depuis le Sud-Est des États-Unis jusqu'au Mexique et toute l'Amérique tropicale.
Espèce type : Epidendrum nocturnum Jacq. 1763
Synonymes :
Phadrosanthus Neck. 1790Amphiglottis Salisb. 1812Auliza Salisb. 1812
Stenoglossum Kunth 1816Larnandra Raf. 1825Nanodes Lindl. 1832
Diothonea Lindl. 1834Exophya Raf. 1837Nyctosma Raf. 1837
Tritelandra Raf. 1837Amblostoma Scheidw. 1838Coilostylis Raf. 1838
Didothion Raf. 1838Physinga Lindl. 1838Seraphyta Fisch. & C.A. Mey. 1840
Anocheile Hoffmanns. ex Rchb. 1841Gastropodium Lindl. 1845Oerstedella Rchb. f. 1852
Pseudepidendrum Rchb. f. 1852Hemiscleria Lindl. 1853Lanium Lindl. ex Benth. 1881
Pleuranthium (Rchb. f.) Benth. 1881Psilanthemum (Klotzsch) Stein 1892Spathium (Lindl.) Stein 1892
Neolehmannia Kraenzl. 1899Spathiger Small 1913Epidanthus L.O. Williams 1940
Epidendropsis Garay & Dunst. 1976Kalopternix Garay & Dunst. 1976Minicolumna Brieger 1976
Neowilliamsia Garay 1977Takulumena Szlach. 2006


capricornu
E.capricornu
centropetalum
E.centropetalum
ciliare
E.ciliare
ferrugineum
E.ferrugineum
ibaguense
E.ibaguense
ilense
E.ilense
paniculatum
E.paniculatum
parkinsonianum
E.parkinsonianum
peperomia
E.peperomia
polyanthum
E.polyanthum
pseudepidendrum
E.pseudepidendrum
rigidum
E.rigidum
secundum
E.secundum
wallisii
E.wallisii
nulle
 


Epidendrum capricornu Kraenzl. 1916

EpidendrumCapricornuCMG.jpg EpidendrumCapricornuLG.jpg
Photo ©
Chantal Mirgain-Huberty
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin capra : chèvre et cornu : cornes.
Distribution : Équateur et Pérou.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps à automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Petit épiphyte qui pousse dans les forêts de montagne, entre 1400 et 1800 mètres d'altitude. Les fleurs présentent un dégradé de couleur qui va du rose pâle au rose foncé, avec des pétales et des sépales brun orangé.
Se cultive comme les autres espèces du genre, à bonne lumière, bonne hygrométrie et séchage des racines entre deux arrosages. Supporte vraisemblablement des températures assez fraîches compte teni de l'altitude à laquelle il pousse.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Epidendrum centropetalum Rchb. f. 1852

Oersted_centradenia_1518.jpg Oerstr_centradenia_1523.jpg Oerstedella_centropetala_32.jpg
Photos © J.L. Barbry

Oerstedelle_centradenia.jpg
Photo © Rémi Wild

Origine du nom : Latin centrum/i : centre et petalum/i : pétale.
Distribution : Mexique (Chiapas), Nicaragua, Costa Rica, Salvador, Guyana, Honduras et Panama.
Taille : Variable.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Février jusqu' à l'été.
Taille des pseudobulbes : Tiges d'environ 12 cm sur 1 mm de diamètre.
Taille des feuilles : 40-50 mm x 5-6 mm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 2,5 cm x 2 cm.
Durée de la floraison :

Natif des forêts persistantes à semi-caduques des basses montagnes humides, sur les pentes Pacifique de la cordillère, à moyenne altitude où les saisons sèches et pluvieuses alternent. Mais on le trouve également sur les arbres fruitiers près des habitations. Il produit des racines puis des nouvelles petites plantes tout au long de ses tiges qui sont minces, environ 3 fois plus minces que les racines. Ses feuilles sont linéaires-lancéolées, alternes.
On peut cultiver cette plante attachée à une petite branche ou sur une plaque d'écorce. Elle a tendance à refaire des racines au bout de ses tiges et à se propager assez loin de sa base. Il lui faut une bonne hygrométrie, une lumière modérée et bien détremper ses racines aériennes chaque jour, avec une diminution après la floraison. Les racines doivent bien sécher entre chaque arrosage. Bien engraisser pendant la croissance.

Synonymes :
Oerstedella centropetala (Rchb. f.) Rchb. f. 1852Oerstedella centradenia Rchb. f. 1852Epidendrum centradenia (Rchb. f.) Rchb. f. 1865
Epidendrum tenuiflorum Schltr. 1906Epidendrum aberrans Schltr. 1918Epidendrum leprosum Schltr. 1923
Oerstedella tenuiflora Hágsater 1981Oerstedella aberrans (Schltr.) Hamer 1983

haut de page

Epidendrum ciliare L. 1759

Epidendrum_ciliare_MF.jpg EpidendrumCiliareFR.jpg EpidendrumCiliareSV.jpg
Photo © Marc FlandrePhoto © Franck RadnaiPhoto © Sylvie Vacher

epidendrumCiliareMJC.jpg EpidendrumCiliareFS.jpg
Photo ©
Monique et Jules Chaussée
Photo ©
Florence Schertzinger

Origine du nom : Latin ciliaris/is/e : cilié.
Distribution : Du Mexique à l'Amérique tropicale.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Janvier à mai.
Taille des pseudobulbes : 20 à 60 cm.
Taille des feuilles : 5 à 23 cm sur 2 à 4,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 12 à 25 cm.
Taille des fleurs : 8 à 17 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte ou rhizome rampant, et recouverts d'une membrane quand ils sont jeunes. Il pousse dans les forêts humides, entre 550 et 2000 mètres d'altitude, souvent sur des rochers. Les pseudobulbes portent une feuille, rarement deux. L'inflorescence terminale porte de 4 à 6 fleurs, quelquefois plus; elle pousse sur les nouveaux pseudobulbes matures. Les fleurs sont blanches teintées de vert ou de jaune.

Synonymes :
Auliza ciliaris (L.) Salisb. 1812Epidendrum ciliare var. typicum Stehlé 1939Encyclia ciliaris (L.) A. Lemée 1955
Coilostylis ciliaris (L.) Withner & P.A. Harding 2004Epidendrum cuspidatum Lodd. 1817Coilostylis emarginata Raf. 1838
Epidendrum viscidum Lindl. 1840Epidendrum ciliare var. cuspidatum (Lodd.) Lindl. 1853Epidendrum ciliare var. viscidum (Lindl.) Lindl. 1853
Epidendrum ciliare var. squamatum Schnee 1953Coilostylis cuspidata (Lodd.) Withner & P.A. Harding 2004

haut de page

Epidendrum ferrugineum Ruiz & Pav. 1798

EpidendrumFerrugineum484.jpg EpidendrumFerrugineum481.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin ferrugineus/a/um : de couleur rouille.
Distribution : Du Centre et Sud de l'Amérique tropicale jusque Trinidad.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 20 cm.
Taille des fleurs : 2 cm.
Durée de la floraison :

Petit épiphyte, rarement lithophyte qui pousse entre 1600 et 2000 mètres d'altitude où on le trouve souvent dans les plantations de café. Ses cannes comportent 1 à 3 nœuds et portent 2 ou 3 feuilles vrillées à la base, étroitement elliptiques. Ses racines sont nombreuses et denses. L'inflorescence est arquée et porte une longue grappe de fleurs s'ouvrant successivement. Elle pousse sur une tige mature, avec un spathe de 12,5 cm. Les fleurs, jaune-orangé, virent au brun avec l'âge.

Synonymes :
Epidendrum trinitatis Lindl. 1840Epidendrum carneum Lindl. 1846Epidendrum naucrates Rchb. f. 1854
Epidendrum tricolor Rolfe 1893

haut de page

Epidendrum ibaguense Kunth 1816

EpiIbaguense_341.jpg EpiIbaguense_343.jpg EpidendrumIbaguense_3303.jpg
Photos © J.L. Barbry

EpidendIbaguense237.jpg EpiIbaBouton_344.jpg EpidendibaguenseFeuille527.jpg
Détail boutons.Détail feuilles.
Photos © J.L. Barbry

EpidendrumIbaguenseCN.jpg EpidendrumIbagueChM.jpg Epidendibaguense238.jpg
Photos © Christiane MeuwlyPhoto © J.L. Barbry

Origine du nom : De Ibague, ville de Colombie.
Distribution : De Trinidad jusqu'au Nord du Brésil.
Taille : Plus d'un mètre.
Exposition : Soleil.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Toute l'année.
Taille des pseudobulbes : 70 cm.
Taille des feuilles : 12 cm x 4,7 cm.
Taille de l'inflorescence : 35 cm.
Taille des fleurs : 25-35 mm.
Durée de la floraison : Plusieurs mois.

Grande plante épiphyte ou lithophyte possédant des tiges érigées en forme de cannes, et de longues racines pendantes. Les tiges sont enveloppées de gaines grises ou brunes et portent des feuilles elliptiques, distiques, aiguës ou obtuses. L'inflorescence terminale se produit tout au long de l'année, sur un racème simple ou peu ramifié, et forme une boule de fleurs s'ouvrant successivement pendant plusieurs mois. Les fleurs sont de couleur variable.
De nombreux plants d'E. ibaguense sont en fait des hybrides de ibaguense × radicans. Les racines se développant le long de la tige sont une caractéristique de E. radicans.

Synonymes :
Epidendrum decipiens Lindl. 1853Epidendrum schomburgkii var. confluens Lindl. 1853Epidendrum chrysostomum Rchb. f. 1856
Epidendrum bituberculatum Rolfe 1892Epidendrum planiceps Kraenzl. 1911Epidendrum laetum Schltr. 1919
Epidendrum fraternum Schltr. 1920Epidendrum smithii Schltr. 1920Epidendrum sororium Schltr. 1920
Epidendrum miquelii Schltr. 1925Epidendrum ibaguense var. confluens (Lindl.) C. Schweinf. 1944

haut de page

Epidendrum ilense Dodson 1977

Epid.ilense2JCG.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : De Lla, nom d'une montagne d'Équateur.
Distribution : Équateur.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Toute l'année.
Taille des pseudobulbes : 50 cm et plus.
Taille des feuilles : 15 cm.
Taille de l'inflorescence : 30 cm.
Taille des fleurs : 3,5 cm
Durée de la floraison : 14 jours par fleur.

Seulement 6 pieds ont été découverts en 1977, de cette espèce endémique de l'Équateur et probablement disparue à l'état sauvage. La plante produit d'assez grandes fleurs blanches au labelle fimbrié et au léger parfum nocturne de citron. Elle peut être épiphyte ou terrestre et elle fréquentait les forêts très humides, entre 250 et 700 mètres d'altitude, avant sa disparition. Les tiges sont grandes et minces et portent plusieurs paires de feuilles distiques et et légèrement elliptiques. Elle fleurit tout au long de l'année sur un racème pendant de 30 cm portant de 3 à 7 fleurs s'ouvrant simultanément. La tige florale peut refleurir plusieurs fois, et ce plusieurs années; même les anciennes cannes sans feuille peuvent refleurir.
À cultiver en milieu assez chaud et très humide toute l'année, dans un compost bien drainant.
Voir l'orchidophile n° 151.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Epidendrum paniculatum Ruiz & Pav. 1798

epidendrumPaniculatumMM.jpg Epi_paniculatum.jpg epifloribundum.jpg
Photo © Marc MaccoliniPhoto © J.L. BarbryPhoto © Patricia Harding

EpidendrumFloribundumJCG.jpg
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : Latin paniculatus/a/um : paniculé.
Distribution : Centre et Sud de l'Amérique tropicale.
Taille : Jusqu'à 2,5 m.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Fin été, automne (février-mars dans son biotope).
Taille des pseudobulbes : 2 m et plus.
Taille des feuilles : 15-20 cm par 3-6 cm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 2,5 cm environ.
Durée de la floraison :

Espèce américaine variable, épiphyte ou rupicole, rarement terrestre, des forêts tropicales humides semi-caduques, jusqu'à 1200 mètres d'altitude, pouvant former de grosses touffes d'une cinquantaine de cannes. Les cannes portent une 10 à 15 feuilles distiques chacune, dans leur partie haute. L'inflorescence en panicule porte 10 à 35 fleurs, quelquefois beaucoup plus sur les grands sujets, variables en couleur, mais le plus souvent vert et blanc, et parfumées.
Assez facile à cultiver, avec une bonne hygrométrie et une bonne aération.

Synonymes :
Epidendrum floribundum Kunth 1816Epidendrum laeve Lindl 1844Epidendrum ornatum Lem. 1848
Epidendrum fastigiatum Lindl. 1853Epidendrum floribundum var. convexum Lindl. 1853Epidendrum paniculatum var. cuspidatum Lindl. 1853
Epidendrum paniculatum var. longicrure Lindl. 1853Epidendrum syringiiflorum Rchb. f. & Warsz. 1854Epidendrum falsiloquum Rchb. f. 1885
Epidendrum frons-bovis Kraenzl. 1905Epidendrum brachythyrsus Kraenzl. 1911Epidendrum reflexum Ames & C. Schweinf. 1925
Epidendrum cryptoglossum Pabst 1976

haut de page

Epidendrum parkinsonianum Hook. 1840

Epidendrumparkinsonianum.jpg
Photo © Anne-Marie Gabriel

Origine du nom : Hommage au botaniste et herboriste anglais John Parkinson (1567-1650).
Distribution : Du Mexique au Sud de l'Amérique Centrale.
Taille : Jusque 2 mètres.
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud.
Époque de floraison : Mars-avril.
Taille des pseudobulbes : 6 à 10 cm, difficiles à différencier du rhizome.
Taille des feuilles : 20 à 50 cm de long sur 1 à 3,5 cm de large.
Taille de l'inflorescence : 1,5 cm, portant 1 à 3 fleurs.
Taille des fleurs : 15 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte ou quelquefois lithophyte pendant de grande taille qui pousse dans les forêts humides de chênes et de pins, entre 1700 et 1900 mètres d'altitude. Il possède un gros rhizome court et des pseudobulbes cylindriques courbes et pendants avec une ou deux feuilles apicales pendantes, épaisses et charnues. L'inflorescence en racème est courte et naît à la base de la pliure de la feuille avec une à trois grosses fleurs parfumées (agrume) s'ouvrant simultanément et de bonne durée, se formant sur un nouveau pseudobulbe à n'importe quelle époque de l'année (mars avril d'après C. Withner). Les sépales et les pétales sont blancs, vert-pâle ou jaune-pâle; le labelle est blanc avec une tache orange à la gorge.
À cultiver à la lumière toute l'année; une teinte pourpre des feuilles donne la limite à ne pas dépasser. Laisser sécher légèrement entre deux arrosages pendant la croissance et diminuer progressivement à la maturité en automne, mais sans toutefois que le compost reste sec trop longtemps.

Synonymes :
Coilostylis parkinsoniana (Hook.) Withner & P.A. Harding 2004Epidendrum aloifolium Bateman 1842Brassavola pescatorii Rchb. f. 1878
Epidendrum pugioniforme Regel 1891Epidendrum falcatum var. zeledoniae Schltr. 1923Coilostylis pugioniformis (Regel) D.P. Banks 2004

haut de page

Epidendrum peperomia Rchb. f. 1854

Epi_porpax_1458.jpg EpidPorpax_134.jpg Epidendrum_peperomia_1455.jpg
Photos © J.L. Barbry

EpidendrumPeperomia679.jpg EpidendrumPeperomia246.jpg EpidendrumPeperomia252.jpg
Photos © J.L. Barbry

EpidendrumPeperomia254.jpg
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : À cause de sa ressemblance avec un Peperomia.
Distribution : Du Mexique jusqu'au Sud de l'Amérique tropicale.
Taille : 5 cm env.
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Automne-hiver et printemps.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 15 x 6 mm env.
Taille de l'inflorescence : 25 mm.
Taille des fleurs : 17 x 16 mm.
Durée de la floraison : 9 semaines.

Petite plante épiphyte naine originaire des forêts de chênes et de pins, entre 600 et 2500 mètres d'altitude. Elle forme des tapis de feuilles coriaces-charnues sans pseudobulbe. Les nombreuses inflorescences ne portent qu'une fleur dont le labelle est lustré.
La plante, très tolérante à la température, se plait à l'ombre, avec des arrosages copieux pendant la croissance, sans repos hivernal.
Ressemble fort à E. neoporpax qui vient des Antilles (Cuba et Hispaniola).

Synonymes :
Neolehmannia peperomia (Rchb. f.) Garay & Dunst. 1976Epidendrum porpax Rchb. f. 1855Epidendrum lambeauanum De Wild. 1904
Epidendrum gnomus Schltr. 1921Epidendrum porphyrophyllum Schltr. 1922Neolehmannia porpax (Rchb. f.) Garay & Dunst. 1976
Nanodes porpax (Rchb. f.) Brieger & Lückel 1978

haut de page

Epidendrum polyanthum Lindl. 1831

EpidendrumPolyanthum222.jpg EpidendrumPolyanthum223.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Grec poly : beaucoup et anthemon : fleurs.
Distribution : Du Mexique jusqu'au Brésil.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Été automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 45 cm.
Taille des fleurs : 1,5 à 2 cm.
Durée de la floraison :

Provenant des forêts humides de montagne, entre 900 et 2000 mètres d'altitude, c'est une plante épiphyte, quelquefois terrestre, de moyenne à grande taille, de forme et de couleur très variable. Ses tiges érigées, en forme de cannes, portent des feuilles vert foncé coriaces, linéaires lancéolées. L'inflorescence terminale est érigée, entourée de gaines et porte de 5 à 20 fleurs qui s'ouvrent successivement. La floraison est possible plusieurs fois dans l'année, mais plus fréquemment en été. Les anciennes cannes peuvent refleurir.
Plante assez tolérante vis-à-vis de la température.

Synonymes :
Epidendrum polystachyum Pav. ex Lindl. 1831Epidendrum bisetum Lindl. 1841Epidendrum funiferum C. Morren 1848
Epidendrum colorans Klotzsch 1851Epidendrum lansbergii Regel 1855Epidendrum glumibracteum Rchb. f. 1863
Maxillaria glumibracteum (Rchb. f.) Hemsl. 1884Epidendrum verrucipes Schltr. 1918Epidendrum quinquelobum Schltr. 1923
Epidendrum hondurense Ames 1933

haut de page

Epidendrum pseudepidendrum Rchb. f. 1856

EpidendrumPseudoe_LJ.jpg Epi_pseudepi_270.jpg EpidendrumPseudepidendrum46.jpg
Photo © Libor JankovskyPhotos © J.L. Barbry

Epi_pseudepi_261.jpg EpidendrumPseudepi491.jpg
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Le faux Epidendrum.
Distribution : Costa Rica et Panama.
Taille : 1 mètre et plus.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à chaud.
Époque de floraison : Printemps.
Taille des pseudobulbes : 1 mètre.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 6 à 7,5 cm.
Durée de la floraison : 2 mois.

Épiphyte à pseudobulbes en forme de cannes des forêts pluvieuses de basse et moyenne altitude. Les feuilles, alternes, sont elliptiques et pointues. Les fleurs sont très jolies, comme plastifiées, en général rouge orangé et mauve mais d'autres couleurs sont fréquentes comme le montrent les photos. La floraison vient au début du printemps.
Plante peu exigeante qui ne demande pas trop de lumière, mais une ambiance humide, avec de bons arrosages pendant la croissance, laquelle vient assez tard au printemps.

Synonymes : Pseudepidendrum spectabile Rchb. f. 1852

haut de page

Epidendrum rigidum Jacq. 1760

EpidendrumRigidumTTO.jpg
Photo ©
Trinidad & Tobago Orchid Society

Origine du nom : Latin rigidus/a/um : rigide, raide, dur.
Distribution : Du Sud de la Floride et du Mexique à l'Amérique tropicale.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Printemps et automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : Jusque 15 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

L'une des espèces les plus répandues, du Sud de l'Amérique du Nord jusqu'au Sud du Brésil et aux Caraïbes, le plus souvent en épiphyte, sur des troncs d'arbre ou d'arbustes dans les forêts tropicales pluvieuses, les forêts semi persistantes, les mangroves et les citronnier abandonnés, depuis le niveau de la mer jusque 1400 mètres d'altitude. Les cannes portent 3 à 6 feuilles groupées vers la moitié supérieure. Elles donnent naissance à des racèmesterminaux érigés ou pendants, portants des fleurs étalées sur deux rangs peu visibles.
Demande une ambiance tempérée et humide. Se cultive un peu comme les Phalaenopsis.

Synonymes :
Spathiger rigidus (Jacq.) Small 1913Epidendrum pium Rchb. f. & Warm. 1881Epidendrum cardiophorum Schltr. 1911

haut de page

Epidendrum secundum Jacq. 1760

epidendrum_elongatumCH.jpg EpidSecundum911.jpg EpidendrElongatum921.jpg
Photo © Christa NoëlPhotos © J.L. Barbry

EpidendrumSecundum704.jpg
Photo © J.L. Barbry

Origine du nom : Latin secundus/a/um : second, d'un seul côté (pour l'inflorescence).
Distribution : Des Caraïbes jusqu'au Nord et l'Ouest de l'Amérique du Sud.
Taille :
Exposition : Soleil.
Température : Frais à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Toute saison.
Taille des pseudobulbes : Jusque 60 cm de long, sur 1 cm de diamètre.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : Jusque 60 cm.
Taille des fleurs : 1,2 cm.
Durée de la floraison :

Grande plante épiphyte très répandue poussant entre 600 et 3200 mètres d'altitude et supportant une large gamme de climats. Ses cannes sont érigées et portent de nombreuses feuilles lâches, ovées lanceolées. L'inflorescence terminale est érigée, longue, rarement ramifiée, et porte de nombreuses fleurs en ombelle. Elle apparaît sur les cannes arrivées à maturité. Floraison de février à octobre dans son biotope. Les fleurs sont de couleur variable, du jaune-vert jusqu'au pourpre : rouge, pourpre, blanc, jaune ...
À cultiver en pleine lumière, avec de copieux arrosages, soit monté sur écorce soit en pot avec un mélange très drainant, les racines ne devant pas être constamment mouillées.

Synonymes :
Amphiglottis secunda (Jacq.) Salisb. 1812Amphiglottis secunda (Jacq.) Britton 1924Epidendrum elongatum Jacq. 1789
Epidendrum corymbosum Ruiz & Pav. 1798Epidendrum lacerum Lindl. 1838Epidendrum lindenii Lindl. 1845
Epidendrum brachyphyllum Lindl. 1853Epidendrum fastigiatum Lindl. 1853Epidendrum ansiferum Rchb. f. & Warsz. 1854
Epidendrum fimbria Rchb. f. 1854Epidendrum gracilicaule Rchb. f. & Warsz. 1854Epidendrum incisum Rchb. f. & Warsz. 1854
Epidendrum novogranatense Rchb. f. & Warsz. 1854Epidendrum giroudianum Rchb. f. 1856Epidendrum longihastatum Barb. Rodr. 1877
Epidendrum corymbosum var. latifolium Cogn. 1898Epidendrum herzogii Schltr. 1913Epidendrum sulfuratorium E.H.L. Krause 1914
Epidendrum tricallosum Schltr. 1919Epidendrum antioquiense Schltr. 1920Epidendrum dolichopus Schltr. 1920
Epidendrum pachyphyllum Schltr. 1920Epidendrum polyschistum Schltr. 1920Epidendrum cuzcoense Schltr. 1921
Epidendrum tarmense Schltr. 1921Amphiglottis lacera (Lindl.) Britton 1924Epidendrum versicolor Hoehne & Schltr. 1926
Epidendrum coroicoense Schltr. 1929Epidendrum inconstans Ames ex Gleason 1931Epidendrum bulkeleyi A.D.Hawkes 1957
Epidendrum crassifolium var. albescens Pabst 1976Epidendrum secundum var. albescens (Pabst) F. Barros 1996Epidendrum secundum f. albescens (Pabst) F. Barros 2002

haut de page

Epidendrum wallisii Rchb. f. 1875

oesterdella_wallisiiCL.jpg Oerstedella_wallisii_PhH.jpg EpidendrumWallisiiLG.jpg
Photo © Claude LecourtPhoto © Philippe HeuberPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage au collecteur allemand Gustav Wallis (1830-1878) qui a collecté cette plante.
Distribution : Costa Rica, Panama et Colombie.
Taille :
Exposition : Soleil voilé.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps (Automne d'après J. Pfahl)
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : Jusque 15 cm.
Taille des fleurs : 3,5-4 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte, assez rarement terrestre, de grande taille qui pousse sur les troncs ou les grosses branches de citronniers dans les forêts pluvieuses, entre 500 et 2000 mètres d'altitude. Ses tiges, en forme de cannes, sont érigées et recouvertes de bractées verruqueuses. Elles portent des feuilles distiques, elliptiques-lancéolées et aiguës, à base condupliquée. L'inflorescence terminale ou axillaire, arquée ou pendante, porte assez peu de fleurs; ces fleurs sont odorantes, cireuses et de longue durée. Les fleurs peuvent avoir des formes et des couleurs assez diverses, dont une qui a été décrite sous le nom de pseudowallisii. Les fleurs du Costa Rica ont le labelle plutôt pointillé de rouge tandis que celles de Colombie sont plutôt striées; il existe de nombreuses nuances entre ces deux versions.
Malgré sa grande taille, cette plante compacte prend peu de place. Il vaut mieux la cultiver montée, sans période de repos, en situation assez fraîche, bien lumineuse, et bien ventilée faute de quoi les jeunes pousses ont tendance à pourrir. Elle supporte très bien un séjour à l'extérieur en été avec un peu de soleil en fin de journée.

Synonymes :
Oerstedella wallisii (Rchb. f.) Hágsater 1981Epidendrum pseudowallisii Schltr. 1923Oerstedella pseudowallisii (Schltr.) Hágsater 1981

haut de page

retour à l'accueil
Création : septembre 2006. Dernière modification : dimanche 8 mars 2009. Page vue 2818 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional