* = page
complète.

Diaporama

Huntleya Bateman ex Lindl. 1837

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae, Sous-Tribu : Zygopetalinae.

Genre de 14 espèces américaines à fleurs assez spectaculaires. Ce sont des épiphytes qui poussent, selon les espèces, soit en touffes, soit dans toutes les directions, le long d'un rhizome. Ils ne possèdent pas de pseudobulbes mais les nouvelles pousses se développent sur une tige, assez grosse, qui est une extension du rhizome. Les feuilles sont plicatives à leur base, s'élargissant vers l'apex et se présentent comme un éventail ouvert. L'inflorescence érigée naît entre les feuilles du milieu et donne une seule fleur en forme d'étoile.
La plupart des espèces se cultivent à l'ombre chaude et humide, avec une bonne aération. Certaines espèces sont très difficiles à faire fleurir en culture.
Il semble qu'il subsiste encore bien des interrogations au sujet de la dénomination, voire même de l'existence, de certaines espèces. Certaines ne sont connues que par des dessins ou d'anciennes descriptions.
Voir, spécialement «Huntleyas and Related Orchids» par Patricia A. Harding, 2008

Origine du nom : Hommage au collectionneur d'orchidées anglais, le révérend père J.T. Huntley (19ème siècle).
Distribution : Depuis le Sud et le Centre de l'Amérique tropicale jusqu'à la Trinité.
Espèce type : Huntleya meleagris Lindley 1891
Synomymes : Pas de synonymes.


apiculata
H.apiculata
brevis
H.brevis
burtii
H.burtii
caroli
H.caroli
citrina
H.citrina
fasciata
H.fasciata
grandiflora
H.grandiflora
gustavii
H.gustavii
lucida
H.lucida
meleagris
H.meleagris
sessiliflora
H.sessiliflora
vargasii
H.vargasii
waldvogelii
H.waldvogelii
wallisii
H.wallisii
nulle
 


Huntleya apiculata (Rchb. f.) Rolfe 1916

BatemaniaApiculataXenia.jpg
Dessin tiré de
«Xenia Orchidacea» octobre 1881
de Heinrich Gustav Reichenbach f.
(as Batemania apiculata).

Origine du nom : Latin apiculatus/a/um : apiculé.
Distribution : Colombie.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 5-6 cm.
Durée de la floraison :

Plante des forêts tropicales de la partie Ouest de la cordillère des Andes colombienne qui pousse en épiphyte, vers 300 mètres d'altitude. La plante s'élève sur sa branche au fur et à mesure qu'elle pousse. On ne sait pas si le terme apiculé vient de la forme de la base du labelle, des sépales ou d'une partie de l'anthère. D'après la description originelle (Reichenbach f.), la fleur est totalement blanche et petite pour le genre.
Les quelques photographies trouvées ne correspondent pas à la description.

Synonymes : Batemannia apiculata Rchb. f. 1876

haut de page

Huntleya brevis Schltr. 1924

vide

Origine du nom : Latin brevis/is/e : court.
Distribution : Colombie.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Juillet en Colombie.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 12 à 23 cm.
Taille de l'inflorescence : 3-4 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Espèce épiphyte dont l'holotype a été détruit. Il avait été trouvé vers 250 mètres d'altitude sur la côte Ouest de la Colombie. Sa tige florale est courte, ce qui lui a valu son appellation, et donne naissance à une fleur jaune avec des taches brunes et un callus brun.
Cette plante n'est pas disponible en culture.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya burtii (Endres & Rchb. f.) Pfitzer

HuntleyaBurtiiPH.jpg HuntleyaBurtiiBG.jpg HuntleyaBurtiiLindenia.jpg
Photo © Patricia HardingPhoto © Bot. gardenPlanche tirée de
«Lindenia - Iconographie des Orchidées»

Origine du nom : Hommage à un ami de James Bateman, M. Burt
Distribution : Costa Rica, Guatemala, Nicaragua, Panama et Colombie.
Taille : 35 cm.
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Mai à septembre.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 20-25 cm.
Taille de l'inflorescence : 12 cm.
Taille des fleurs : 10-12 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte des forêts humides de moyenne montagne, entre 350 et 1200 mètres d'altitude. La fleur se distingue par ses sépales et pétales, orange foncé ou brun orangé, très brillants. Elle se différencie facilement de celle de H. meleagris par ses stries noires, à la base des pétales.

Synonymes :
Batemannia burtii Endres & Rchb. f. 1872Zygopetalum burtii (Endres & Rchb. f.) Benth. & Hook. f. ex Hemsl. 1884Huntleya burtii var. wallisii Rolfe 1900

haut de page

Huntleya caroli P. Ortiz 2004

vide

Origine du nom : Hommage à Carlos Uribe Vélez qui a réussi la culture et la floraison de cette espèce, à Bogotá.
Distribution : Colombie.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Novembre.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 33 × 4 cm.
Taille de l'inflorescence : 8 cm.
Taille des fleurs : 4,5 cm.
Durée de la floraison :

Espèce découverte récemment par Julio César Miranda au Sud-Ouest de la Colombie, à une altitude non mentionnée. Les fleurs sont jaune-pâle avec l'extrémité des pétales et des sépales devenant progressivement rouge-brun. Le labelle est blanc avec une grosse tache rouge-brun.
Ressemble à H. gustavii mais s'en distingue par sa taille, la forme de la fleur et la présence de de trois séries de filaments sur la crête du callus.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya citrina Rolfe 1916

HuntleyaCitrinaBotGard.jpg HuntleyaCitrinaBotGard2.jpg HuntleyaCitrinaLG.jpg
Photos © Bot. gardenPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin citrinus/a/um : jaune citron.
Distribution : Colombie et Équateur.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Avril-mai.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 16-20 × 3,5-4 cm.
Taille de l'inflorescence : 2 à 5 cm.
Taille des fleurs : 4 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte de petite taille qui pousse dans les forêts équatoriales des versants Pacifique, vers 200 mètres d'altitude. Ses feuilles sont en forme d'éventail assez lâche. L'inflorescence qui pousse au milieu des feuilles ne porte qu'une fleur jaune citron avec, quelquefois, des points marrons sur les sépales. La crête du labelle et les veines de la base du labelle sont rouge-brun.
Il se peut qu'il y ait confusion entre H. citrina et H. waldvogelii.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya fasciata Fowlie 1966

HuntleyaFasciataBotGard.jpg HuntleyaFasciataBotGard2.jpg HuntleyaFasciataLG.jpg
Photos © Bot. gardenPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin fasciatus : fascié, à bandes.
Distribution : Belize, Panama et Équateur.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Septembre.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 17-25 × 3,8-4 cm.
Taille de l'inflorescence : 3 à 20 cm.
Taille des fleurs : 8-9 cm.
Durée de la floraison :

Espèce la plus septentrionale du genre, c'est un épiphyte qui pousse depuis le niveau de la mer jusque 1200 mètres d'altitude. L'inflorescence axillaire pousse entre les feuilles et porte une seule grosse fleur. Les pétales et les sépales sont jaunes avec deux barres rouge-brun, les barres plus proches de la base étant plus brunes que rouges. Les pointes sont jaunes. L'hypochile est blanche, ainsi que le callus et les fimbrilles, tandis que l'épichile est rouge foncé.
Se cultive, comme les autres espèces du genre à mi-ombre et forte hygrométrie.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya grandiflora Lam. 1869

vide

Origine du nom : Latin grandiflorus/a/um : à grande(s) fleur(s).
Distribution : Colombie.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Aucune description trouvée.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya gustavii (Rchb. f.) Rolfe 1916

HuntleyaGustaviLG.jpg HuntleyaGustaviBotGard.jpg
Photo © Lourens GroblerPhoto © Bot. garden

Origine du nom : Hommage à Gustav Wallis (1830-1878), botaniste et chasseur de plantes allemand qui collecta le spécimen.
Distribution : Colombie et Équateur.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Octobre à décembre en Amérique du Sud.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : 7-8 cm.
Durée de la floraison :

Peu de renseignements sur cette plante épiphyte qui pousse entre 650 et 1800 mètres d'altitude. L'inflorescence axillaire assez courte pousse entre les feuilles et porte une seule grosse fleur jaune clair. Les sépales et les sépales sont barrés de deux grosses taches rouges.
Se cultive dans les mêmes conditions que les autres membres du genre, un peu moins chaud, toutefois, compte tenu de l'altitude à laquelle elle pousse.

Synonymes : Batemannia gustavii Rchb. f. 1876

haut de page

Huntleya lucida (Rolfe) Rolfe 1916

HuntleyaLucidaBotGard.jpg HuntleyaLucidaBotGard2.jpg HuntleyaLucidaBotGard3.jpg
Photos © Bot. garden

Origine du nom : Latin lucidus/a/um : brillant, éclatant.
Distribution : Guyana, Vénézuela, Équateur et Nord du Brésil.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Janvier-février en Amérique du Sud.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 13-25 × 2,5-6 cm.
Taille de l'inflorescence : 18 cm.
Taille des fleurs : 6-7 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse vers 650 mètres d'altitude. Les pétales et les sépales sont blancs à la base; ils sont tachés de deux larges barres rouge-brun séparées par une barre centrale plus mince et verte. L'hypochile est blanche, ainsi que le callus et les fimbrilles, tandis que l'épichile est rouge foncé se dégradant vers le blanc vers l'apex.
Il semblerait (Dodson, 1980) que cette espèce ne diffère de H. fasciata que par la dimension de son labelle.

Synonymes : Zygopetalum lucidum Rolfe 1889

haut de page

Huntleya meleagris Lindl. 1837

HuntleyaMeleagrisLG.jpg HuntleyaMeleagrisBotGard.jpg HuntleyaMeleagrisMA.jpg
Photo © Lourens GroblerPhoto © Bot. gardenPhoto © Michel Ancel

HuntleyaMeleagrisEBR.jpg
Dessin extrait de
«Edwards's Botanical Register»
Volume XXV, 1839.

Origine du nom : De Numida meleagris : poule de Guinée (ressemblance entre la fleur et des plumes de poule).
Distribution : La Trinité, Guyana, Vénézuela, Colombie, Équateur et Brésil (Nord-Est, Sud-Est et Sud).
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Frais à tempéré-chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles : 15-30 × 3-4,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 10-15 cm.
Taille des fleurs : 10-12 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse à l'ombre des forêts côtières, entre 700 et 1000 mètres d'altitude. Il se distingue par une crête de forme carrée sur l'hypochile. Les sépales et les pétales sont rouge-brun pointillé de jaune, avec une barre transversale peu apparente. L'hypochile est blanc ou jaune et la partie apicale de l'épichile est rouge-brun ou brun pourpre.

Synonymes :
Batemannia meleagris (Lindl.) Rchb. f. 1855Zygopetalum meleagris (Lindl.) Benth. 1880Huntleya albidofulva Lem. 1868

haut de page

Huntleya sessiliflora Bateman ex Lindl. 1837

vide

Origine du nom : Latin sessiliflorus/a/um à fleur(s) sessile(s).
Distribution : Guyana.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison : Octobre à décembre en Amérique du Sud.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 22 cm × 5 cm.
Taille de l'inflorescence : 10 cm.
Taille des fleurs : 10 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui pousse entre 400 et 800 mètres d'altitude dont on ne connaît que les descriptions et une photo dont le nom est douteux. Il est possible que sessiflora ne soit qu'une variation de meleagris. Les sépales et les pétales ont la base blanche et deviennent jaune vers l'apex, avec des stries brunes et jaunes. Le labelle est blanc avec un apex rouge ou jaune.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya vargasii Dodson & D.E. Benn.

vide

Origine du nom : Hommage à Mme Maria Antonieta Vargas Prael qui a collecté et cultivé la plante type.
Distribution : Pérou
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Octobre à juin en Amérique du Sud.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 20-33 × 4,5-7,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 16 cm.
Taille des fleurs : 9 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte qui n'a été trouvé que dans la forêt tropicale péruvienne, à 1500 mètres d'altitude. Les fleurs ressemblent assez à celles de H. burtii. Les pétales et les sépales sont blancs vers la base et deviennent brun rouge de plus en plus foncé vers l'apex.
D'après P. Harding, ce pourrait-être une foeme de P. burtii ou un intermédiaire entre H. burtii et H. wallisii.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya waldvogelii Jenny 1984

vide

Origine du nom : Hommage au botaniste contemporain R. Waldvogel.
Distribution : Colombie.
Taille :
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Donné comme sysonyme de H. citrina par P. Harding. Aucune information trouvée.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Huntleya wallisii (Rchb. f.) Rolfe 1916

HuntleyaWallisiiLG.jpg
Photo © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage à Gustav Wallis (1830-1878), botaniste et chasseur de plantes allemand qui collecta le spécimen.
Distribution : Équateur.
Taille :
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Toute l'année.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 30 × 2 cm.
Taille de l'inflorescence : 16 cm.
Taille des fleurs : 12-13 cm.
Durée de la floraison :

Pousse dans les forêts tropicales humides, entre 300 et 800 mètres d'altitude. Il ressemble fortement à H. burtii. Ses pétales et sépales sont plus longs et plus étroits que chez H. burtii et la fleur est un peu plus grande et d'un aspect plus cireux et luisant. C'est le seul du genre à avoir une raie rouge à la jonction entre l'hypochile et l'épichile.

Synonymes : Batemannia burtii var. wallisii Rchb. f. 1873;   Batemannia wallisii (Rchb. f.) Rchb. f. 1880.

haut de page

Tableau des synonymes

Huntleya albidofulva Lem. 1868 Huntleya meleagris Lindl.
Huntleya burtii var. wallisii Rolfe 1900 Huntleya burtii (Endres & Rchb. f.) Pfitzer
Huntleya candida (Lindl.) Walp. 1852 Cochleanthes candida (Lindl.) R.E. Schult. & Garay
Huntleya cerina Lindl. & Paxton 1852 Pescatoria cerina (Lindl. & Paxton) Rchb. f.
Huntleya fimbriata Rchb. f. 1852 Kefersteinia graminea (Lindl.) Rchb. f.
Huntleya heteroclita (Poepp. & Endl.) Garay 1969 Chaubardia heteroclita (Poepp. & Endl.) Dodson & D.E. Benn.
Huntleya imbricata Rchb. f. 1852 Cochleanthes flabelliformis (Sw.) R.E. Schult. & Garay
Huntleya marginata Rchb. f. 1852 Cochleanthes marginata (Rchb. f.) R.E. Schult. & Garay
Huntleya radicans Linden 1860 Cochleanthes candida (Lindl.) R.E. Schult. & Garay
Huntleya violacea Lindl. 1839 Pescatoria violacea (Lindl.) Dressler

haut de page

retour à l'accueil
Création : mars 2010. Dernière modification : mars 2010. Page vue 1222 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional