* = page
complète.

Diaporama

Pleurothallis R. Br. 1813

Sous-Famille : Epidendrodeae, Tribu : Epidendreae, Sous-Tribu : Pleurothallidinae.

La sous-Tribu des Pleurothallidinae comporte environ 4000 espèces réparties dans une trentaine de genres dans lesquels régnait une certaine confusion. Les approches modernes de la taxonomie ont permis, notamment grâce aux travaux d'Alec Pridgeon, Rodolfo Solano et Mark Chase, d'y mettre un peu d'ordre. Le genre Pleurothallis comporte près de 2000 espèces, réparties dans toutes les régions tropicales et sub-tropicales du continent américain, et reste le genre le plus important des orchidacées du nouveau monde.
Ce sont typiquement des épiphytes cespiteux qui poussent dans les forêts nuageuses, humides et fraîches des Andes, entre 1000 et 3800 mètres d'altitude, mais ils peuvent être occasionnellement rupicoles ou terrestres avec des tailles très diverses. Ils sont dépourvus de pseudobulbes et les tiges, appelées ramicaules, ne portent qu'une seule feuille.
Leurs exigences sont aussi variées que leurs formes et ils doivent être cultivés selon l'environnement d'où ils proviennent.
Ce sont en général des plantes assez faciles à cultiver, la plus grande difficulté étant de les protéger des fortes températures estivales.
Pour plus de détails, voir le site de Lynn O’Shaughnessy : pleurothallids.com et l'article de Manuel Aubron : «Pleurothallis - a world of strange species» dans "The Orchid Review".Volume 113 (Novembre Décembre 2005).

Origine du nom : Grec Pleuro : côte, flanc et thallo : jeune pousse
Distribution : Du Mexique à toute l'Amérique tropicale.
Espèce type : Pleurothalis ruscifolius (Jacq.) R. Br. 1813
Synonymes :
Acronia C. Presl 1827Centranthera Scheidw. 1842Rhynchopera Klotzsch 1844
Talpinaria H. Karst. 1859Pleurobotryum Barb. Rodr. 1877Colombiana Ospina 1973
Andreettaea Luer 1978Masdevalliantha (Luer) Szlach. & Marg. 2001Mirandopsis Szlach. & Marg. 2001
Zosterophyllanthos Szlach. & Marg. 2001Ancipitia (Luer) Luer 2004Antilla (Luer) Luer 2004
Apoda-prorepentia (Luer) Luer 2004Areldia Luer 2004Atopoglossum Luer 2004
Cucumeria Luer 2004Lindleyalis Luer 2004Madisonia Luer 2004
Mixis Luer 2004Proctoria Luer 2004Rubellia (Luer) Luer 2004
Xenosia Luer 2004Aberrantia Luer 2005Orbis Luer 2005
Vestigium Luer 2005Gerardoa Luer 2006Tridelta Luer 2006
Tigivesta Luer 2007



Pleurothallis lindenii Lindl. 1843

Section : Pleurothallis

PleurothallisLindenii231.jpg PleurothallisLindenii967.jpg PleurothallisLindenii970.jpg
Photos © J.L. Barbry

PleurothallisLindenii279.jpg PleurothallisLindenii234.jpg
boutonsracines
Photos © J.L. Barbry

Origine du nom : Hommage au belge Jean Linden (1817-1898), amateur d'orchidées, explorateur en Amérique du Sud puis orchidéiculteur.
Distribution : Venezuela, Colombie, Équateur, Pérou.
Taille : 40 cm (avec les racines).
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid.
Époque de floraison : Fin automne, hiver.
Taille des pseudobulbes : Pas de pseudobulbes.
Taille des feuilles : 12 à 13 cm de long par 4,5-5,5 cm de large.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : h = 2,5 cm, L= 8-10 mm.
Durée de la floraison :

Espèce de petite à moyenne taille largement distribuée, qui pousse entre 1500 et 3500 mètres d'altitude, dans les forêts assez fraîches et nuageuses. Les ramicaules, de 15 à 20 cm portent une feuille elliptique, obtuse, apiculée et coriace. La base des feuilles, nouvelles ou pas, donne naissance à une, quelquefois deux inflorescences qui portent 5 à 8 fleurs en moyenne.
À cultiver en ambiance humide et pas trop chaude. Arroser en abondance pendant la croissance. Les racines ne doivent pas sécher trop longtemps. Se plaît très bien monté sur écorce.

Synonymes :
Humboldtia lindenii (Lindl.) Kuntze 1891Pleurothallis araguensis Ames 1922Pleurothallis pendula Schltr. 1924
Pleurothallis andrei Luer & R.Escobar 1996

haut de page

retour à l'accueil
Création : avril 2004. Dernière modification : décembre 200. Page vue 1523 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional