* = page
complète.

Diaporama

Scelochilus Klotzsch 1841

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae, Sous-Tribu : Oncidiinae.

Ce genre, proche des Comparettia, est composé de 62 espèces américaines qui poussent à des altitudes comprises entre 150 et 2700 mètres, mais le plus souvent entre 1200 et 2000 mètres. Ce sont de petits épiphytes qui possèdent de petites tiges serrées les unes contre les autres et de petits pseudobulbes étroits ne portant qu'une feuille. L'inflorescence en racème, érigée ou pendante, plus longue que les feuilles, porte quelques fleurs, le plus souvent seulement à moitié ouvertes.
Ce sont des plantes sans repos qui nécessitent des arrosages tout au long de l'année.

Origine du nom : Latin scelo : étalon et chilus/a/um : lèvre.
Distribution : Depuis le Sud Est du Mexique jusqu'à l'Ouest de l'Amérique du Sud.
Espèce type : Scelochilus ottonis Klotzsch 1841
Synonymes : Neokoehleria Schltr. 1912;   Scelochiloides Dodson & M.W. Chase 1989.

newyorkorum
S.newyorkorum
saccatus
S.saccatus


Scelochilus newyorkorum R. Vásquez, Ibisch & I.G. Vargas 2003

vide

Origine du nom : Dédié aux victimes de l'attentat du 11 septembre 2001.
Distribution : Bolivie.
Taille : 20cm env. 35-40cm avec la hampe florale.
Exposition :
Température :
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 2-6 cm de long, 3-5 mm de diamètre.
Taille des feuilles : 11-15 cm sur 2-5 cm.
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs : Env. 2 cm de large.
Durée de la floraison :

Plante épiphyte de taille assez grande pour le genre qui pousse dans les forêts humides de montagne très localisées, le long de la rivière Cotacajes, entre Cochabamba et la La Paz. Elle a été découverte en 2001 par le botaniste G. Vargas, lors d'une expédition financée par le WWF de Bolivie. C'est une plante pendante au rhizome court, avec des pseudobulbes oblongs-cylindriques ne portant qu'une seule feuille apicale coriace, oblongue-elliptique et aiguë. L'inflorescence basale et pendante porte un racéme de 15 à 20 fleurs. Les sépales sont vert-clair tandis que les pétales sont blanc avec des bandes longitudinales rouge magenta et des tache magenta vers l'apex; le labelle, à marge fimbriée est blanc avec la colonne blanche et des bandes magenta. La plante ressemble à S. sillarensis mais diffère par sa taille plus grande, son labelle plus développé et non récurvé.
Voir description détaillée et croquis dans «Revista de la Sociedad Boliviana de Botánica» 4(1): 31-39, 2003.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Scelochilus saccatus (Poepp. & Endl.) Rchb. f. 1863

vide

Origine du nom : De la forme d'un petit sac.
Distribution : Pérou (Junín).
Taille : 2-3 cm.
Exposition :
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison :
Taille des pseudobulbes : 0-25 mm.
Taille des feuilles : 15-17 cm de long sur 3-4 cm de large.
Taille de l'inflorescence : 24 à 26 cm.
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Épiphyte récoltée en 1830 dans le bassin du Huallaga dont les petits pseudobulbes sont légèrement ligulés et entourés de plusieurs gaines inégalement membraneuses, oblongues et pointues. Les feuilles sont grandes, charnues, oblongues-lancéolées et acuminées.
La déforestation à des fins d'extension agricole et l'expansion rurale est la principale menace à laquelle fait face ce taxon.

Synonymes : Comparettia saccata Poepp. & Endl. 1836

haut de page

Tableau des synonymes

Scelochilus ecalcaratus Determann 1982 Scelochilopsis ecalcarata (Determann) Dodson & M.W.Chase
Scelochilus lindenii Lindl. & Paxton 1852 Scelochilus stenochilus (Lindl.) Rchb. f.
Scelochilus pichinchae Schltr. 1916 Scelochilus jamiesonii Lindl. & Paxton

haut de page

retour à l'accueil
Création : juin 2006. Dernière modification : octobre 2007. Page vue 1083 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional