* = page
complète.

Diaporama

Sievekingia Rchb. f. 1871

Sous-Famille : Epidendroideae, Tribu : Maxillarieae, Sous-Tribu : Stanhopeinae.

Petit genre américain de 16 espèces naines qui ressemblent à des Stanhopea miniatures. Ce sont des espèces épiphytes ou rupicoles à croissance sympodiale dont l'inflorescence est pendante, qui nécessitent une ambiance humide. Les plantes ne doivent jamais sécher. Elles poussent en général dans les forêts humides de basse altitude, entre 400 et 1200 mètres d'altitude.

Origine du nom : Hommage au Dr. Sieveking, maire de Hambourg et ami de Reichenbach.
Distribution : Depuis le Costa Rica jusqu'au nord et l'Ouest de l'Amérique du Sud.
Espèce type : Sievekingia suavis Rchb. f. 1871
Synonymes : Gorgoglossum F. Lehm. ex Schltr. 1914

fimbriata
S.fimbriata
marsupialis
S.marsupialis
peruviana
S.peruviana
reichenbachiana
S.reichenbachiana
trollii
S.trollii
nulle
 


Sievekingia fimbriata Rchb. f. 1886

SievekingiafimbriataPHarding.jpg SievekingiaFimbriataLG.jpg
Photo © Patricia HardingPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Latin fimbriatus/a/um : fimbrié.
Distribution : Costa Rica et Panama.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Printemps-été.
Taille des pseudobulbes : 3,5 × 2 cm.
Taille des feuilles : 10-20 cm × 3,5-6,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 6-8 cm.
Taille des fleurs : 2,5 cm.
Durée de la floraison : 5 jours par fleur.

Petit épiphyte cespiteux qui ressemble à un Stanhopea miniature. Il pousse dans les forêts nuageuses de basse altitude, autour de 1000 mètres. Ses pseudobulbes sont piriformes, cannelés; ils portent une seule feuille apicale, elliptique-lancéolées, coriace. Les pseudobulbes matures produisent de nombreuses inflorescences basales pendantes qui se succèdent pendant plusieurs semaines et qui donnent naissance chacune à 8 à 10 à fleurs blanches ou jaune-vert avec des marques rouges qui durent peu de temps.
Se cultive en panier, comme les Stanhopea, avec une bonne humidité toute l'année et des arrosages copieux pendant la croissance.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Sievekingia marsupialis Dodson 1984

SievekingiaMarsupialisCL.jpg SievekingiaMarsupialisPH.jpg
Photo © Claude LecourtPhoto © Patricia Harding

Origine du nom : De marsupial : à cause de la poche présente sur le labelle.
Distribution : Colombie et Équateur.
Taille : 30 cm env.
Exposition : Mi-ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Juillet à décembre en Équateur.
Taille des pseudobulbes : 4,5 cm sur 3 cm de diamètre.
Taille des feuilles : 30 cm sur 7,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 5 cm.
Taille des fleurs : 3 cm.
Durée de la floraison :

Épiphyte de taille moyenne qui pousse dans les forêts humides des montagnes de basses altitude. Ses pseudobulbes piriformes, vert foncé, sont cannelés et portent une seule feuille apicale ovale. L'inflorescence pendante émerge de la base des nouveaux pseudobulbes arrivés à maturité et porte à son extrémité de 9 à 15 fleurs serrées.
Cette plante requiert une hygrométrie importante et une bonne ventilation toute l'année. À cultiver montée ou en panier avec de bons arrosages pendant la croissance.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Sievekingia peruviana Rolfe ex C. Schweinf. 1943

SievekingiaPeruvianaAL.jpg SievekingiaPeruvianaJCG.jpg
Photo ©
Agnès & Lucien Lelong
Photo ©
Élisabeth & Jean-Claude George

Origine du nom : Du Pérou.
Distribution : Pérou (Junín).
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-froid à tempéré-chaud.
Époque de floraison : Plusieurs fois par an. Automne.
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence : 6 à 10 cm.
Taille des fleurs : 2-2,5 cm.
Durée de la floraison : 15 jours.

Épiphyte cespiteux de moyenne taille qui pousse dans les forêts humides de moyenne montagne, entre 1000 et 1500 mètres d'altitude. Il est connu dans trois régions, deux dans le bassin du Tulumayo, affluent du Perené et une dans le bassin du Marcapata, département de l'Inambari, où il souffre de la déforestation. Ses pseudobulbes sont serrés, ovoïdes, striés, et ne portent qu'une feuille apicale, elliptique-lancéolée et pointue. L'inflorescence en racème pousse à la base des nouveaux pseudobulbes matures. Elle est pendante et porte des fleurs aux sépales blancs et aux pétales et labelle orange brillant.
Se cultive en panier, comme les Stanhopea, avec une forte hygrométrie et une lumière moyenne.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Sievekingia reichenbachiana Rolfe 1898

SievekingiaReichenbachianaPH.jpg SievekingiaReichenbachianaLG.jpg
Photo © Patricia HardingPhoto © Lourens Grobler

Origine du nom : Hommage au botaniste et ornithologue allemand Henrich Gustav Reichenbach (1823 - 1889).
Distribution : Ouest de la Colombie et Équateur.
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Chaud.
Époque de floraison : Été.
Taille des pseudobulbes : Jusque 3,5 cm.
Taille des feuilles : 30 par 3,5 cm.
Taille de l'inflorescence : 5 à 10 cm.
Taille des fleurs : 5 cm.
Durée de la floraison :

Petite orchidée épiphyte ou lithophyte qui pousse entre 400 et 800 mètres d'altitude, sur les pentes escarpées de forêts très humides et que l'on croyait disparue mais qui a été redécouverte en 1974. Ses pseudobulbes ovoïdes sont entourés de gaines scarieuses et ne portent qu'une feuille apicale vert foncé. L'inflorescence pendante naît à la base des nouveaux pseudobulbes matures. Les sépales et les pétales sont jaunes; le labelle est jaune marqué d'orange avec le callus rouge brun.
Voir article de R. Jenny dans «Die Orchidee» 41 (3) Mai-Juin 1990 (en allemand).

Synonymes : Gorgoglossum reichenbachianum (Rolfe) F.Lehm. ex Schltr. 1914

haut de page

Sievekingia trollii Mansf. 1934

vide

Origine du nom : Du nom de son découvreur, le géographe allemand Carl Troll (1899-1975) .
Distribution : Bolivie (Cochabamba et La Paz).
Taille :
Exposition : Ombre.
Température : Tempéré-chaud à chaud.
Époque de floraison : Été (décembre à janvier en Bolivie).
Taille des pseudobulbes :
Taille des feuilles :
Taille de l'inflorescence :
Taille des fleurs :
Durée de la floraison :

Cet unique Sievekingia de Bolivie a été redécouvert en 1999 après près de 70 ans d'absence. Il pousse en épiphyte dans les forêts de montagne, entre 800 et 1200 mètres d'altitude, sur les versants orientaux de la Cordillère des Andes où il est assez rare. On le trouve plus fréquemment en bordure de rivière, là où l'humidité et la circulation d'air sont plus forts. Ses petits pseudobulbes sont coniques-ovoïdes et cannelés; ils ne portent qu'une seule feuille apicale dont le pétiole mesure 4,5 cm et le limbe elliptique ou oblong-elliptiques est rétréci à la base et à l'apex. L'inflorescence en racème, pendante, naît de la base des pseudobulbes; elle porte plusieurs petites fleurs groupées dont les sépales sont blanchâtres tandis que les pétales et le labelle sont jaune orangé.
D'après un article de Tilman Neudecker, Roberto Vásquez Ch. & Helmut Heider, dans la revue «Revista de la Sociedad Boliviana de Botánica» 2 (2): 251-254, 1999.

Synomymes : Pas de synonymes.

haut de page

Tableau des synonymes

Sievekingia shepheardii Rolfe 1915 Soterosanthus shepheardii (Rolfe) Jenny

haut de page

retour à l'accueil
Création : mars 2007. Dernière modification : octobre 2007. Page vue 1388 fois depuis le 25/07/2012 Valid HTML 5.0 Transitional